GRAND TETRAS

GrandTetras_ParcSteCroix_200716-01

Crédit photos : © Alain Thomas

Le grand tétras est un gallinacé des forêts de conifères qui ne peut être confondu en raison de sa tête et de son cou massifs, sa queue large qu'il déploie en éventail comme un dindon, ses pattes courtes mais très robustes. Il y a un dimorphisme sexuel flagrant aussi bien du point de vue de la taille que de la couleur. Le mâle a un plumage brun-noir avec des reflets verts et violets. Quelques taches blanches parsèment les plumes de la queue qui sont arrondies. Le bec est blanchâtre et une zone de peau nue rouge cerne le dessus et l'arrière des yeux. Les plumes de la gorge sont hérissées et forment une petite barbe. Une petite tache blanche macule le bord antérieur de l'aile. La femelle revêt une livrée brun roussâtre barrée de noir. Une tache roussâtre importante marque la poitrine. La queue roussâtre est assez longue et non échancrée contrairement à celle de la femelle du Tétras lyre.

Habitat : l'aire de répartition du grand tétras se situe surtout dans le nord et l'est de l'Europe (Scandinavie, ouest de la Russie) mais il est également présent en Europe Occidentale et Centrale dans les zones de relief. Son habitat habituel est constitué par la taïga, les forêts de conifères et les forêts mixtes. Il déserte en général les monocultures d'épicéas car il a besoin de clairières avec des myrtilles, des sorbiers et un mélange d'arbres de tous les âges.

Source : http://www.oiseaux.net