MÉSANGE NONNETTE

MesangeNonnetteTonnoy160415_05

Le mâle et la femelle sont identiques, de couleur assez terne. Le dessus est gris-brun, le dessous blanc sale. La calotte noir brillant, les joues grises et une petite goutte noire sous le menton constituent sans doute les traits caractéristiques les plus remarquables. La mésange nonnette est assez ressemblante avec la Mésange boréale, également appelée mésange des saules ou mésange alpestre. La distinction s'opère généralement grâce au dessous de la queue : chez la mésange nonnette, la queue est moins étagée, les rectrices extérieures étant tout au plus de 4 millimètres plus courtes que les plus longues, tandis que chez la boréale, la graduation est plus marquée, les plumes du bord de la queue étant de 5 millimètres plus courtes que les rectrices centrales. Autre différence, il n'y a pas de nette plage blanche aux secondaires sur l'aile fermée.

Habitat : Les mésanges nonnettes nichent en priorité dans les forêts de feuillus, en général des chênes ou des hêtres, lorsque leur superficie est suffisamment étendue. Pendant la saison de nidification, elles fréquentent également les forêts mixtes, les zones boisées le long des cours d'eau, les parcelles d'aulnes, les terres agricoles bien pourvues en arbres, les vergers et parfois les parcs. On les trouve aussi dans les jardins et même dans les roselières au Japon. Par contre, elles ne pénètrent que très rarement dans les zones urbaines. Les vieux arbres en décomposition sont nécessaires pour sa nidification. En hiver, les mésanges nonnettes fréquentent un plus large éventail d'habitats, intégrant plus fréquemment les forêts de conifères et visitant les mangeoires situées dans les jardins pourvu qu'elles soient à proximité des zones boisées. En Europe c'est surtout un oiseau des plaines, bien qu'on puisse la trouver jusqu'à 1300 mètres dans les Alpes.

Source : http://www.oiseaux.net