MOINEAU FRIQUET

MoineauFriquet_Hudiviller280218-1_10x15

Crédit photos : © Alain Thomas

A peine plus petit que son congénère le Moineau domestique auquel il convient de le comparer, le Moineau friquet se distingue surtout à deux caractéristiques. Tout d'abord, l'espèce ne présente pas de dimorphisme sexuel. Le mâle a simplement des teintes un peu plus vives que sa partenaire. Ensuite la tête, qui est très différente. Elle est d'un brun-marron à nuance brique sur la calotte et la nuque jusqu'aux parotiques. La joue est blanche avec un point noir bien visible sous l'œil. L'œil à iris brun est peu visible car noyé dans une zone noire incluant les lores. Noirs également sont le bec et une étroite bavette gulaire.

Habitat. Alors que son congénère le moineau domestique est le moineau des villes, le friquet est le moineau des champs, tout au moins en Europe car son aire de répartition est vaste. Il est lié aux espaces ruraux à l'ancienne, à l'assolement varié, ponctués de fermes, hameaux et villages avec leur cortège de jardins, de vieux vergers, d'un important linéaire de haies, de rangées de vieux arbres ou d'arbres isolés, de zones incultes envahies par les herbes, etc. Il apprécie la présence de l'eau et peut fréquenter le bord des plans d'eau et cours d'eau ainsi que les marais à condition qu'il y trouve les vieux arbres qu'il recherche pour la nidification.

Source : http://www.oiseaux.net